La monétisation du CPF

Accueil > La monétisation du CPF

Jusqu’au 31 décembre 2018, un salarié (à temps plein) cumule chaque année, depuis le 1er janvier 2015, 24 heures de formation au titre de son CPF. Ces heures vont être converties en euros.

Le plafond maximal à ce jour d’un CPF peut atteindre 150 heures de formation (heures DIF et CPF cumulées). Ces 150 heures peuvent être utilisées pour réaliser une formation éligible. Sachant que le taux moyen de prise en charge est d’environ 41 €/heure, le salarié dispose d’un budget moyen disponible de 6 150 €.

A compter du 1er janvier 2019, le compte CPF sera crédité, non plus de 24 heures/an mais de 500 €/an, dans la limite d’un  plafond maximal de  5  000 € (sauf pour les personnes les moins qualifiées qui bénéficieront d’un crédit de 800 €/an et d’un plafond maximal de 8 000 €).

On pourrait donc imaginer qu’une personne bénéficiant au 31 décembre 2018 d’un crédit de 150 heures, pourrait bénéficier du crédit maximal de 5 000 €. Il n’en est rien.

En effet, au vu du taux de conversion annoncé de 14,28 €/heure, le même salarié ne bénéficiera plus, au 1er janvier 2019, que de 150 heures x 14,28 €, soit d’un budget de 2 142 €.

Titre géolocalisation Open Sans Bold 24px

Titre géolocalisation Open Sans Bold 24px